• Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Auteur :

    jiljadidbejaia

  • juillet 2014
    D L Ma Me J V S
    « juin   août »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Commentaires récents

    • Visiteurs

      Il y a 1 visiteur en ligne

    Jil Jadid Bejaia dénonce le laxisme de l’administration locale

    Posté par jiljadidbejaia le 4 juillet 2014

    Décidément, les manifestations de rue sont devenues une nouvelle culture encouragée par les pouvoirs publics. Il ne se passe pas une semaine, au niveau de notre wilaya, sans que l’on assiste à deux ou trois fermetures de route. Cet état de fait nous révèle l’incapacité des administrations, relevant des institutions de l’État, à régler les problèmes élémentaires des citoyens. Les citoyens et les services déconcentrés de l’État semblent bien s’accommoder à cette nouvelle situation qui est pourtant décriée par la population à cause des multiples perturbations que cela occasionnent à toute la région. Donc, aujourd’hui, dès qu’un problème légitime nait, il s’ensuit immédiatement une fermeture de route pour que l’administration le prenne en charge. C’est un certificat de légitimité !

    La dernière action de rue enregistrée date du mercredi 02 juillet où une vingtaine de jeunes recrutés par la D.A.S (Direction de l’Action Sociale) dans le cadre de l’emploi de jeunes. Ces jeunes sont recrutés pour le nettoyage et le ramassage des ordures au niveau de la ville. Il se trouve que ces jeunes n’ont pas perçu leurs indemnités depuis cinq mois malgré les protestations auprès de la direction qui ne cesse de leur promettre un règlement rapide, mais sans suite. Leur dernier recours a été « l’administration de rue ». Ils ont barricadé la rue de la Liberté au niveau du « siège » de la wilaya. Une ou deux heures après, la route a été ré-ouverte à la circulation suite à la promesse officielle d’un règlement rapide de leur revendication.

    Qui doit-on condamner ? L’administration qui ne fait pas son travail ou bien les jeunes employés qui revendiquent et qui dénoncent ?

    Jil Jadid de Bejaia s’interroge et dénonce, à juste titre, ce laxisme conscient que développe notre administration de wilaya et à sa tête le premier responsable de l’exécutif. Incontestablement, cette non-gouvernance risque, à termes, d’engendrer de graves dérapages dont nul ne peut évaluer l’ampleur ni les dégâts surtout lorsqu’on constate la flambée des prix des produits de large consommation.

    DAS_Bgayet_03  DAS_Bgayet_01  DAS_Bgayet_02

     

    Debout La République 21 |
    Justforenglish |
    La Voix des Justes |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journallemilitant
    | Piouzelzok2013
    | Goranafarroa