• Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Auteur :

    jiljadidbejaia

  • avril 2016
    D L Ma Me J V S
    « déc   juin »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Commentaires récents

    • Visiteurs

      Il y a 2 visiteurs en ligne

    Le wali de Bgayet serait-il contre Tamaziɣt ?

    Posté par jiljadidbejaia le 16 avril 2016

    Selon des sources crédibles, le wali de la wilaya de Bgayet aurait instruit les directeurs des cités universitaires de ne pas autoriser les conférences-débats portant sur des thèmes politiques. L’instruction insisterait davantage sur ces jours-ci compte tenu de l’approche du 20 avril 2016 alors que tout le pouvoir et ses commis savent pertinemment que les étudiants, à travers le pays, célèbrent cette date qui rappelle le noble combat, avec les morts et les blessés qui l’accompagnent, pour la reconnaissance de l’identité et la langue Amaziɣ.

    Faut-il rappeler à ce commis de l’Etat que l’université est le lieu de formation politique par excellence pour les générations appelées à reprendre le flambeau du combat contre le sous-développement et pour affronter les défis de cette mondialisation ?

    Faut-il rappeler à ce fonctionnaire de l’Etat que tous les thèmes susceptibles d’être débattus en public revêtent un aspect politique ?

    A titre d’exemples :

    * lorsqu’un citoyen se rend au marché et constate que le prix de la pomme de terre a augmenté de 01 Dinar et qu’il en parle autour de lui, il fait de la politique.

    * lorsqu’une ménagère va dans la superette de son quartier pour faire ses emplettes et constate que le prix du savon pour vaisselle a augmenté de 05 Dinars et qu’elle en parle avec ses enfants ou ses voisines, elle fait de la politique.

    On peut énumérer des milliers d’exemples que l’on rencontre quotidiennement où la politique est présente dans la vie des citoyens lambda. Donc, le wali de Bgayet, qui obéit certainement à une instruction « venue d’en haut », contribue à compromettre dangereusement la formation de nos jeunes étudiants qui se retrouvent, à la fin de leurs études, complètement désarmés devant les problèmes de la vie courante. Ils deviennent, par conséquent, des sujets malléables et facilement manipulables par les forces obscurantistes qui infestent de nombreux espaces publics.

    Plus grave que cela ! Cette instruction qui insisterait sur les restrictions de la liberté d’expression, à l’approche d’une date historique qui rappelle le sang qui a coulé des jeunes victimes des balles assassines du pouvoir pour avoir eu le tort de revendiquer la reconnaissance de leur identité et de la langue-mère de la Numidie, alors que la nouvelle constitution vient de consacrer, dénote les intentions malsaines et inavouées du pouvoir central de réduire à néant l’aboutissement de ce long et douloureux combat.

    La coordination de Jil Jadid-Bgayet dénonce toute instrumentalisation de la revendication identitaire et toute pression policière ou administrative susceptible de compromettre le plein épanouissement de nos concitoyens, d’une façon générale, et de nos étudiants, d’une façon très particulière.

    La coordination de Jil Jadid-Bgayet se déclare pleinement solidaire de toute action pacifique et d’intérêt général visant la stabilité, la cohésion nationale et l’unité nationale dont la reconnaissance de l’identité et de la langue Amaziɣ reste le point central.

     

    Conférence

     

    Debout La République 21 |
    Justforenglish |
    La Voix des Justes |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journallemilitant
    | Piouzelzok2013
    | Goranafarroa