• Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Auteur :

    jiljadidbejaia

  • août 2017
    D L Ma Me J V S
    « mar    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Commentaires récents

    • Visiteurs

      Il y a 1 visiteur en ligne

    La graine Jil Jadid est officiellement plantée dans la wilaya de Bejaia

    Posté par jiljadidbejaia le 30 novembre 2012

    La graine Jil Jadid est officiellement plantée dans la wilaya de Bejaia fenaia_election-207x300  Malgré le jeune âge du parti Jil Jadid qui est né officiellement le 19 mars 1962 (ne pas confondre avec le 19 mars 62 qui nous rappelle la date du cessez-le-feu durant la guerre de libération nationale), nous avons pu arracher un siège au niveau de la commune de Fenaia (daïra d’El-Kseur). Numériquement, un siège c’est très peu en comparaison à la campagne menée par les militants de la coordination de wilaya en soutien aux candidats… mais, politiquement c’est très important parce que, grâce à ce siège, nous venons de planter la graine de l’espoir du changement.

    Officiellement donc, Jil Jadid est implanté dans la wilaya de Bejaia. Une wilaya réputée très difficile par le fait qu’elle soit très politisée et en même temps classée comme chasse gardée de deux partis assez anciens dont l’un est qualifié comme le plus vieux « parti d’opposition ».

    Le travail de construction du parti reprendra après l’installation des Apc et Apw, et, nos élus porteront le message de Jil Jadid auprès des populations pour un meilleur rapprochement en vu de réhabiliter la confiance entre les citoyens et les élus de notre parti.

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    La fraude à ciel ouvert !

    Posté par jiljadidbejaia le 30 novembre 2012

    La fraude à ciel ouvert ! cscandaleux-300x171

    C’est vraiment scandaleux ce que nous sommes en train de voir en matière de fraude électorale qui place définitivement notre pays, avec le système qui le dirige, au dernier rang des républiques bananières.

    La fraude est officiellement banalisée à tel point que les exécutants ne se donnent même pas la peine d’accomplir leurs basses besognes avec discrétion. Après cela, on vient nous tenir le discours d’élections régulières et transparentes.

    Copiez le lien et le coller sur une nouvelle page web et visionnez !!!

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=sZP9z95PELQ#!

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    Discours prononcé, le 25/11/2012 à Alger, par Sofiane Djillali lors du meeting national

    Posté par jiljadidbejaia le 28 novembre 2012

    Meeting national

    Nous diffusons le discours de clôture prononcé le 25 novembre 2012 par Sofiane Djillali, président du parti Jil Jadid (Jil Ajdid en Kabyle et Génération Nouvelle en Français), à Alger-Centre lors du meeting national.
    Nous remarquons à la gauche de Sofiane Djillali, Smaïl Saidani ( Secrétaire Général du parti) et à sa droite Dr Lakhdar Amokrane (tête de liste pour Alger-Centre).

    Copier le lien et le coller sur une nouvelle page web pour visionner la vidéo.

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=AxEBBU5bzhM

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    La fraude électorale a déjà commencé !!!!

    Posté par jiljadidbejaia le 26 novembre 2012

    La fraude électorale a déjà commencé !!!! fraude

     

    La fraude a déjà commencé et cela vient du parti qui est aux commandes du pays depuis 1962 comme vous pouvez le constater sur cette photo, diffusée par le Conseil Communal de Jil Jadid de Laghouat, qui nous montre clairement un bulletin de vote de la commune de Souk-Ahras. Les militants du FLN seraient en train de le distribuer, accompagné d’une « enveloppe » contenant sûrement un billet de banque, aux citoyens de la commune pour arracher le maximum de voix. Donc, si nous assistons à un tel acharnement pour remporter coûte que coûte cette élection, c’est qu’il y a un intérêt majeur personnel et non pour l’intérêt des citoyens.
    A la grave crise de confiance que nous vivons depuis des décennies, voilà que ce vieux parti, qui a pris en otage le sigle du FLN qui appartient exclusivement au peuple algérien, continue de cultiver le mépris envers le peuple, de trahir la mémoire des Martyrs de la Révolution et de tricher avec l’histoire.

    Comment voulons-nous regagner la confiance des citoyens et surtout des jeunes si de telles pratiques ont toujours cours dans notre pays ?

    Jil Jadid Bejaia dénonce ces pratiques malsaines qui déshonorent le pays et causent une grave entorse à l’éthique politique.

    Jil Jadid Bejaia demande la disqualification du FLN au niveau national pour les élections locales du 29 novembre et exige l’ouverture d’une enquête judiciaire pour situer les responsabilités de tout un chacun dans cette folklorisation de la pratique politique.

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    Sofiane Djillali, président de Jil Jadid, sur le plateau de Nessma.TV

    Posté par jiljadidbejaia le 24 novembre 2012

    Image de prévisualisation YouTube

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    Déclaration du 1er novembre 54

    Posté par jiljadidbejaia le 23 novembre 2012

    Déclaration du 1er novembre 1954

    Secrétariat général du Front de Libération Nationale

    Appel au peuple algérien

    PEUPLE ALGÉRIEN, MILITANTS DE LA CAUSE NATIONALE,

    A vous qui êtes appelés à nous juger (le premier d’une façon générale, les seconds tout particulièrement), notre souci en diffusant la présente proclamation est de vous éclairer sur les raisons profondes qui nous ont poussés à agir en vous exposant notre programme, le sens de notre action, le bien-fondé de nos vues dont le but demeure l’indépendance nationale dans le cadre nord-africain. Notre désir aussi est de vous éviter la confusion que pourraient entretenir l’impérialisme et ses agents administratifs et autres politicailleurs véreux.

    Nous considérons avant tout qu’après des décades de lutte, le mouvement national a atteint sa phase de réalisation. En effet, le but d’un mouvement révolutionnaire étant de créer toutes les conditions d’une action libératrice, nous estimons que, sous ses aspects internes, le peuple est uni derrière le mot d’ordre d’indépendance et d’action et, sous les aspects extérieurs, le climat de détente est favorable pour le règlement des problèmes mineurs, dont le nôtre, avec surtout l’appui diplomatique de nos frères arabo-musulmans. Les évènements du Maroc et de Tunisie sont à ce sujet significatifs et marquent profondément le processus de la lutte de libération de l’Afrique du Nord. ہ noter dans ce domaine que nous avons depuis fort longtemps été les précurseurs de l’unité dans l’action, malheureusement jamais réalisée entre les trois pays.

    Aujourd’hui, les uns et les autres sont engagés résolument dans cette voie, et nous, relégués à l’arrière, nous subissons le sort de ceux qui sont dépassés. C’est ainsi que notre mouvement national, terrassé par des années d’immobilisme et de routine, mal orienté, privé du soutien indispensable de l’opinion populaire, dépassé par les évènements, se désagrège progressivement à la grande satisfaction du colonialisme qui croit avoir remporté la plus grande victoire de sa lutte contre l’avant-garde algérienne.

    L’HEURE EST GRAVE !

    Devant cette situation qui risque de devenir irréparable, une équipe de jeunes responsables et militants conscients, ralliant autour d’elle la majorités des éléments encore sains et décidés, a jugé le moment venu de sortir le mouvement national de l’impasse où l’ont acculé les luttes de personnes et d’influence, pour le lancer aux côtés des frères marocains et tunisiens dans la véritable lutte révolutionnaire.

    Nous tenons à cet effet à préciser que nous sommes indépendants des deux clans qui se disputent le pouvoir. Plaçant l’intérêt national au-dessus de toutes les considérations mesquines et erronées de personnes et prestige, conformément aux principes révolutionnaires, notre action est dirigée uniquement contre le colonialisme, seul ennemi et aveugle, qui s’est toujours refusé à accorder la moindre liberté par des moyens de lutte pacifique.

    Ce sont là, nous pensons, des raisons suffisantes qui font que notre mouvement de rénovation se présente sous l’étiquette de FRONT DE LIBÉRATION NATIONALE, se dégageant ainsi de toutes les compromissions possibles et offrant la possibilité à tous les patriotes algériens de toutes les couches sociales, de tous les partis et mouvements purement algériens, de s’intégrer dans la lutte de libération sans aucune autre considération.

    Pour préciser, nous retraçons ci-après, les grandes lignes de notre programme politique :

    BUT : L’Indépendance nationale par :

    • La restauration de l’état algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques.

    • Le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de races et de confessions.

    OBJECTIFS INTÉRIEURS:

    • Assainissement politique par la remise du mouvement national révolutionnaire dans sa véritable voie et par l’anéantissement de tous les vestiges de corruption et de réformisme, cause de notre régression actuelle.

    • Rassemblement et organisation de toutes les énergies saines du peuple algérien pour la liquidation du système colonial.

    OBJECTIFS EXTÉRIEURS:

    • Internationalisation du problème algérien.

    • Réalisation de l’Unité nord-africaine dans le cadre naturel arabo-musulman.

    • Dans le cadre de la charte des Nations unies, affirmation de notre sympathie à l’égard de toutes nations qui appuieraient notre action libératrice.

    MOYENS DE LUTTE :

    Conformément aux principes révolutionnaires et comptes tenu des situations intérieure et extérieure, la continuation de la lutte par tous les moyens jusqu’à la réalisation de notre but.

    Pour parvenir à ces fins, le Front de libération nationale aura deux tâches essentielles à mener de front et simultanément : une action intérieure tant sur le plan politique que sur le plan de l’action propre, et une action extérieure en vue de faire du problème algérien une réalité pour le monde entier avec l’appui de tous nos alliés naturels.

    C’est là une tâche écrasante qui nécessite la mobilisation de toutes les énergies et toutes les ressources nationales. Il est vrai, la lutte sera longue mais l’issue est certaine.

    En dernier lieu, afin d’éviter les fausses interprétations et les faux-fuyants, pour prouver notre désir de paix, limiter les pertes en vies humains et les effusions de sang, nous avançons une plate-forme honorable de discussion aux autorités françaises si ces dernières sont animées de bonne foi et reconnaissent une fois pour toutes aux peuples qu’elles subjuguent le droit de disposer d’eux-mêmes.

    La reconnaissance de la nationalité algérienne par une déclaration officielle abrogeant les édits, décrets et lois faisant de l’Algérie une terre française en déni de l’histoire, de la géographie, de la langue, de la religion et des mœurs du peuple algérien.

    L’ouverture des négociations avec les porte-parole autorisés du peuple algérien sur les bases de la reconnaissance de la souveraineté algérienne, une et indivisible.

    La création d’un climat de confiance par la libération de tous les détenus politiques, la levée de toutes les mesures d’exception et l’arrêt de toute poursuite contre les forces combattantes.

    EN CONTREPARTIE :

    • Les intérêts français, culturels et économiques, honnêtement acquis, seront respectés ainsi que les personnes et les familles.

    • Tous les français désirant rester en Algérie auront le choix entre leur nationalité et seront de ce fait considérés comme étrangers vis-à-vis des lois en vigueur ou opteront pour la nationalité algérienne et, dans ce cas, seront considérés comme tels en droits et en devoirs.

    • Les liens entre la France et l’Algérie seront définis et feront l’objet d’un accord entre les deux puissances sur la base de l’égalité et du respect de chacun.

    Algérien ! nous t’invitons à méditer notre charte ci-dessus. Ton devoir est de t’y associer pour sauver notre pays et lui rendre sa liberté ; le Front de libération nationale est ton front, sa victoire est la tienne.

    Quant à nous, résolus à poursuivre la lutte, sûrs de tes sentiments anti-impérialistes, nous donnons le meilleur de nous-mêmes à la patrie.

    Le Secrétariat national.

    Récupérée de « http://fr.wikisource.org/wiki/D%C3%A9claration_du_1er_novembre_1954 »

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    Les partis politiques s’éloignent des vrais problèmes de la ville !

    Posté par jiljadidbejaia le 21 novembre 2012

    Nous avons suivi presque tous les meetings et conférences débat des partis politiques en lice dans la commune de Bgayet, aucun n’a évoqué, pas même effleuré le cas du quartier d’Ighil Ouazzoug, ce nouveau quartier qui ne cesse de s’étendre dans tous les sens en bravant toutes les règles urbanistiques et l’autorité de l’Etat.

    Toutes ces centaines de constructions ont été réalisées sans aucun document administratif ni autorisation préalable et pis encore, sans permis de construire. Les constructeurs n’ont laissé aucun espace pouvant être aménagé en trottoir ou permettre le passage des câbles électriques, des canalisations d’eau ou de gaz. Chacun d’eux a construit la totalité de l’assiette de terrain qu’il a achetée auprès de personnes qui se sont autoproclamées propriétaires de terrain.

    Cette anarchie remonte au temps du parti unique, période où les programmes de construction de logements sociaux étaient aussi rares que les produits de première nécessité. A la croissance de la démographie s’est greffé l’exode rural qui a rendu la situation encore plus complexe en bouleversant même les structures sociales.

    Avec le laxisme de l’Etat qui s’est inscrit dans un populisme révoltant, le manque de programmes de logements sociaux aidant, les citoyens venus des communes de l’intérieur se sont rué vers la construction illicite. L’acheteur clôture son lot de terrain avec du roseau et engage un maçon et des manoeuvres pour entamer la construction de sa maison de nuit à la lumière d’une bougie. Donc de loin, c’est à dire de la route nationale parce que les fonctionnaires de la direction de l’urbanisme ne se déplaçaient jamais sur les lieux, cela donne l’impression d’un jardin ou d’un verger de montagne. Sitôt que la construction est achevée à 50 %, la clôture en roseaux est retirée et on voit apparaitre une bâtisse rouge ou grise selon les matériaux utilisés.

    Aujourd’hui, la population de ce quartier a largement dépassé les 60 000 habs, et la masse des bâtisses collées les unes aux autres occupe l’espace d’une « commune » entière et qui, ironie du sort, occupe l’un des plus beaux sites de la ville de Bgayet.
    Cet immense quartier n’a ni ruelles dignes de ce nom, ni centre, ni placette…alors que c’est un quartier qui demande une prise en charge urgente pour lui apporter un semblant de modernité et d’organisation. Cette mission, certes difficile, semble faire peur aux candidats de toutes les formations politiques car elle exigera beaucoup de génie et de savoir-faire.

    Nous enrichirons cet article de photos édifiantes de ce quartier que les autorités et les élus semblent délibérément ignorer ce grand problème parmi les nombreux autres…

    Les partis politiques s'éloignent des vrais problèmes de la ville ! ighil_ouazzoug_01-300x171

    ighil_ouazzoug_02-300x122

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    Les textes de loi non respectés par l’administration

    Posté par jiljadidbejaia le 18 novembre 2012

    Hier, samedi 17 novembre, nous avons relevé une grave anomalie qui interpelle les institutions de l’Etat pour non-application de la réglementation conformément aux lois de la république. Il s’agit du non-respect des textes par l’actuel P/Apc de Fenaia et de son vice-président, tous deux candidats aux prochaines élections, censés être en congé spécial et qui, par déontologie, doivent s’abstenir d’utiliser les moyens de la commune à des fins personnelles et/ou électorales. Or, ces deux élus ont attendu la fin de la campagne électorale pour commencer à distribuer des sacs de ciment aux citoyens qui en ont fait la demande depuis des mois, de mobiliser les camions de la commune pour doubler la livraison en eau potable de certains villages qui ne leur sont pas acquis et enfin…de diriger les travaux de revêtement d’un chemin communal en ce vendredi 17 novembre comme le montrent les photos prises à vif.

    La note qui oblige les élus-candidats est-elle imposée à certains candidats mais pas à d’autres ou bien sommes-nous en présence de plusieurs républiques ?

    Les textes de loi non respectés par l'administration photo0319-300x225 photo0320-300x225  photo0321-300x225

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    «Le maire doit rester le premier magistrat de la commune», déclare Sofiane Djillali

    Posté par jiljadidbejaia le 17 novembre 2012

     

    «Le maire doit rester le premier magistrat de la commune», déclare Sofiane Djillali sofiane  Le président du parti Jil Jadid, Sofiane Djilali, a appelé, hier, à El Milia (sud de Jijel) les électeurs à se prononcer en faveur de candidats «jeunes, compétents et intègres, aptes à répondre aux aspirations du peuple».

     Animant un meeting de proximité dans cette ville, située à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de wilaya, M. Djilali, s’attardant sur l’état des routes qu’il a jugé «catastrophique» dans cette localité, a estimé qu’il était «temps de choisir des jeunes en mesure de présider aux destinées des collectivités locales et capables d’enclencher la relève pour assurer l’avenir du pays». «Le maire doit être le premier magistrat de la commune», a rappelé le président de cette formation politique, estimant que le moment est venu de «sortir des sentiers battus et de changer les mentalités pour une meilleure efficacité de la gestion de la chose publique».

    La rencontre, organisée dans une salle de cinéma, a été mise à profit pour engager un débat entre le responsable de Jil Jadid et des citoyens de cette commune qui ont abordé de nombreuses questions liées notamment au cadre de vie

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    Album photos des sorties de Jil Jadid Fenaia

    Posté par jiljadidbejaia le 17 novembre 2012

    Fenaia : campagne électorale
    Album : Fenaia : campagne électorale

    39 images
    Voir l'album

     

    Publié dans Non classé | Commentaires fermés

    1...1213141516
     

    Debout La République 21 |
    Justforenglish |
    La Voix des Justes |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journallemilitant
    | Piouzelzok2013
    | Goranafarroa